Synopsis d'une trilogie

 voir les autres spectacles 

C’est l’histoire d’une quête en trois actes.
Trois spectacles pour raconter l’aventure d’un homme qui cherche.

Par l'artiste équilibriste et jongleur Pascal Rousseau.

Cela commence dans le premier spectacle "Ivre d‘équilibre" (création 2009) où dès la première phrase : "La quête est si présente qu’elle ne saurait être enfermée dans un rêve", le ton est donné.
Pascal Rousseau va parcourir ses rêves au gré de souvenirs d’un grand père qui fut pour lui un exemple. Il va ainsi chercher sur ses traces à grimper toujours plus haut.
Ce sera une succession d’ascensions et de chutes. Il lui faudra aller toujours plus loin, plus haut, toujours se relever. Se dépassant sans cesse il va puiser dans ses souvenirs la force de continuer avec l’espoir de trouver le juste équilibre sur le fil de ses espérances. Cela se termine sur un ultime équilibre non tenté comme si il touchait la conscience du chemin restant à parcourir ouvrant ainsi la porte sur la suite.

Le rideau de "Ivre d’équilibre 2" ou "Le Mur de l'équilibre" (création 2012) s'ouvre sur l'image de la charrette renversée face à un mur. Il ne s’agit plus de changer éternellement de montagne.
Là, devant lui, Pascal rencontre LE MUR. Devant lui l’obstacle ultime, incontournable. Devant lui un seul combat, celui de la vérité.
Cette fois-ci la toile de fond sera sa mère, ce nœud relationnel primitif qui lui fournira la matière à réflexion. La première rencontre avec ce mur sera d’une violence extrême. Malgré tout Pascal va en extirper toute la matière, pour comprendre, pour voir, pour agir. Après une longue confrontation une seule solution lui apparaît alors : Sublimer ce mur, en faire la matière d'une transformation intérieure, point de départ vers une nouvelle voie, sujet du dernier volet de cette trilogie.

Ce troisième spectacle : "Ivre d’équilibre 3" ou "Le Cercle de l'équilibre" (création 2017), se passera dans une terre inconnue, dans un lieu du bout du monde du bout de soi où il cherchera l’accord final dans un huis-clos avec lui même. Sa recherche sera en prise directe avec son corps, avec sa vérité propre qu’il lui faudra découvrir. Il sera le centre de sa quête.

Ainsi en trois actes on passe par trois générations, trois étapes, trois fonctionnements, trois ennemis, (trois défis ?) trois issues, trois nouveaux départs.

Mais la fin a-t-elle une fin ?


 voir les autres spectacles 

pascalrousseau.com